Tomsk en français


français     русский язык

Tomsk dans les livres en français (1)


Voici quelques présentations de Tomsk dans des livres en français, surtout des encyclopédies. Elles sont classées par ordre chronologique, en commençant par les plus anciennes:

Encyclopédie de Diderot et d’Alembert (1751-1765)

ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par Diderot et d’Alembert

L’article sur Tomsk se trouve dans le tome 16 (Te-Venerie), page 403:

couverture du livreTOMOSKOY, TOOM ou TOMO, (Géog. mod.) ville de l’empire russien, dans la Sibérie, entre les deux bras de la rivière Tom. Elle fournit de belles fourrures blanches que les Russiens nomment Telarski Bielski. On a découvert au voisinage de cette ville d’anciens tombeaux d’où l’on a tiré des pièces d’or, d’argent, des agrafes, des boucles, des bagues & des ustensiles de table: ce qui marque que ce pays a été autrefois habité par une nation plus opulente que celle qui l’habite aujourd’hui, & c’est une observation curieuse (D. J.)

L’article original, ainsi que l’intégralité de l’Encyclopédie, a été numérisé par le laboratoire ATILF.

Abrégé portatif du dictionnaire géographique (1759)

par Antoine Augustin Bruzen de La Martinière, Pierre-Gilles Le Mercier, Charles Desaint

L’article sur Tomsk se trouve sur la page 235 du tome premier:

TOMOSKOY, ville de l’empire russien, dans la Sibérie, entre les deux bras de la rivière de Tom. Elle fournit tout ce qui est nécessaire à la vie, & de fort belles fourrures blanches. Il y a dans ses environs des mines de fer, de plomb & de cuivre.

Copie de l’article original et de la page de titre de l’ouvrage. Le livre de La Martinière a été numérisé par Google.

Journal historique du voyage de M. Lesseps (1790)

Consul de France, employé dans l’expédition de M. le comte de la Pérouse, en qualité d’interprète du Roi

Seul le tome 1 du Journal historique est consultable sur Internet. Les tomskois ont la chance de pouvoir consulter l’original (en deux tomes) de ce Journal historique à la bibliothèque universitaire de l’Université d’État. Sur la page 335 du tome 2, on peut lire quelques lignes sur Tomsk, où Lesseps est visiblement content d’arriver après une échauffourée avec des paysans locaux à propos de chevaux fort rudement exigés par son équipage.

    Ma visite au commandant de Tomsk me consola bientôt de cette désagréable aventure. Je trouvai en lui un François nommé M. de Villeneuve : son grade est celui de colonel ; il me reçut en compatriote, c’est en dire assez pour faire concevoir notre joie mutuelle en nous abordant. Il me sembla déjà avoir un pied en France.
    Tomsk est assez joli ; une partie de la ville est sur une hauteur où domine la maison du commandant, l’autre descend jusqu’à la rivière Tom. Je n’y restai que le temps de faire raccommoder mes roues.

Sibirskaïa starinaLa revue du musée régional de Tomsk Sibirskaïa starina a publié dans son numéro 17 (2001) un article sur le voyage de Lesseps en Sibérie. Nous vous en proposons une version française: Le premier Français à Tomsk traduite par des étudiantes de la Faculté des Langues Étrangères de l’Université d’État de Tomsk. Voici également l’article original en russe pour ceux qui maitrisent la langue de Pouchkine. Enfin, pour les amateurs de traduction comparée, voici l’article sur Lesseps dans la Biographie universelle, ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes. Le lecteur jugera lui-même si la traduction de l’article russe est fidèle à la biographie de Lesseps publiée quelques années après la mort de celui-ci.

>>> ouvrages du XIXe siècle
>>> ouvrages du XXe siècle

Auteur de cette page: Claude Rouget | Dernière mise à jour: 15.05.2009

Ce document provient de «http//tomsk-en-français.net/fr/livresXVIIIe.html»
Auteur: Claude Rouget — dernière mise à jour: 15.05.2009

Crédits, partenaires et mentions légales | Contacts | FAQ | Validation xhtml | Validation CSS